Le Manitoba, toujours bonne mine! ACCUEIL LES
ADOS
NOUVELLES
Les enfants, toujours bonne MINE!
L’origine
des roches
Une mine
d'histoires
Le Manitoba,
toujours bonne mine!
Sagesse de
la Terre
Géogalerie TéléchargeAimants Zone
de jeux
Une mine
de réponses
Géoglossaire Liens Explorez le
Manitoba

Sagesse de la Terre

Au début de l’histoire de l’Amérique du Nord, les Autochtones racontaient une légende au sujet de l’Île de la Tortue. Ils vivaient en étroite harmonie avec la Terre mère et croyaient qu’il était important de prendre soin de la terre. Au Manitoba, les roches et minéraux étaient utilisés par les Autochtones près de l’île Black.

 

La Terre mère

Imagine avoir des milliers d’années de sagesse à partager à propos de la Terre mère...

Les Autochtones ont toujours eu pour tradition de partager la sagesse ou les connaissances et les enseignements ancestraux de génération en génération. Leurs enseignements montrent un respect pour tous les éléments de la terre.

Ces enseignements sont donnés par les grands-mères et les grands-pères, qu’on appelle aussi les gardiens de la connaissance ou les professeurs. Dans chaque collectivité autochtone, les aînés sont considérés comme des experts dans leur domaine d’études et un peu comme des maîtres d’école.

 


Les Autochtones ont appris à vivre en parfaite harmonie avec la terre. Ils comprenaient la Terre et son fonctionnement. Ils savaient comment prospérer en utilisant les ressources de la Terre d’une manière respectueuse.

Les Autochtones considèrent que tout ce que nous donne la Terre est un cadeau du Créateur. Les aînés enseignent que ce que nous donne la terre, soit les plantes, l’eau, les animaux, le ciel et, tu l’auras deviné, même les roches, doit être utilisé avec sagesse et faire l’objet d’un cadeau en retour. Cela veut dire que lorsque les Autochtones prennent quoi que ce soit de la terre, ils croient qu’il est important de faire preuve de respect envers celle-ci et de la remercier. Cela veut dire qu’une offrande ou un cadeau doit aussi être donné en retour à la terre.

 

Les enseignements en cercle

Toute la richesse et l’inestimable sagesse de la terre qu’utilisent les Autochtones leur sont transmises dans le cadre des enseignements en cercle. Ces enseignements sont donnés par les aînés experts de chaque collectivité autochtone.

Pourquoi un cercle? Réfléchis — un cercle représente la forme de la terre. Un cercle nous aide à penser à l’harmonie et à l’équilibre. Pour les Autochtones, le cercle leur rappelle aussi que tous les êtres vivants dépendent les uns des autres pour vivre. Dans les collectivités autochtones, les grands-mères et les grands-pères croient que si le cercle de la vie est endommagé, il se brisera ou fera du mal à l’équilibre de la nature.

 

Roches grand-père

Tu as probablement déjà entendu parler des « horloges grand-père ». Mais as-tu déjà entendu parler des roches grand-père? Pour les Autochtones, tous les éléments de la terre ont de la valeur et sont importants. Toutefois, les roches sont considérées comme les plus sages de tous les éléments de la Terre! Après tout, ce sont elles qui sont là depuis le plus longtemps, depuis des millions et même des milliards d’années. Parce que les roches sont si vieilles et ont tant d’histoires à raconter, les Autochtones appellent parfois les roches de la Terre des grands-pères.

 

Les roches racontent des histoires

Les scientifiques et les géologues étudient les roches pour en savoir plus sur l’histoire des roches anciennes de la terre. Pour les Autochtones, étudier les roches est aussi important, parce qu’ils sont en mesure d’en retirer des leçons importantes sur la terre.

Dans bien des endroits, les Autochtones choisissent des roches spéciales ou uniques en leur genre pour d’importantes cérémonies. Les roches servent parfois à délimiter des sites pour des célébrations. S’il t’arrive de découvrir un site où il semble que des pierres ont été utilisées pour délimiter un emplacement, il pourrait s’agir d’un endroit sacré pour les Autochtones. Il faut alors suivre une règle très simple : ne pas déranger!   

En étudiant les roches, les Autochtones ont découvert que lorsque les roches se détériorent ou subissent une érosion, les minéraux qu’elles contiennent sont absorbés par les plantes et les animaux. De cette manière, les minéraux font partie du cycle de la vie et contribuent au bien-être et à l’équilibre de la nature tout autour de nous.

 

Roche rouge et silex

Autrefois les Autochtones du Manitoba exploitaient des roches pour diverses utilisations. Les peuples qui s’établirent le long du lac Winnipeg recueillaient un minéral rouge que l’on appelle l’hématite. L’hématite était écrasée en fine poudre et mélangée avec de l’eau et d’autres matériaux pour faire de la peinture. De nombreuses parois rocheuses du Manitoba sont couvertes d’anciens symboles sacrés que l’on appelle des pictographes.

Dans le nord du Manitoba, on exploitait une autre roche qui s’appelle le silex*. Le silex est fait de silicium ou de quartz. Parce qu’il est dur et tranchant, le silex était largement utilisé par les Autochtones. Ils en faisaient des outils tranchants pour préparer la nourriture et fabriquer des vêtements. Le silex servait aussi à faire des têtes de hache, pour couper du bois, ainsi que des pointes de flèches, pour la chasse. Le silex est encore utilisé aujourd’hui pour des cérémonies sacrées. Et on peut toujours s’en servir pour faire des étincelles et allumer un feu.

Des roches de grande taille et uniques en leur genre étaient souvent choisies, et le sont encore à l’heure actuelle, pour des cérémonies particulières. Elles sont aussi utilisées pour construire des cercles de guérison en les plaçant à des endroits bien précis et dans des positions particulières. Ces assemblages de roches, ainsi que les pétroglyphes, sont encore utilisés et considérés comme sacrés par les Autochtones d’aujourd’hui.

 

Dans le Grand Nord canadien et dans la région de la baie d’Hudson, les Inuits ont développé et utilisé des compétences bien à eux pour travailler la pierre à sculpter ainsi que pour créer des Inukshuk, des points de repère ou des monuments de pierre. Les Inuksuit étaient construits autour des bons lieux de chasse et ont eu une grande importance pour les Inuits pendant des milliers d’années. Les Inuits faisaient aussi des constructions de pierre à forme humaine : l’Inunnguaq. L’Inunnguaq que montre la photo ci-dessus se trouve devant l’Eskimo Museum*, à Churchill. Il est fabriqué avec du quartzite de Churchill (quartz sédimentaire métamorphisé). (Pour télécharger une image d’inukshuk à colorier, clique ici.)

 

Les sept enseignements sacrés étaient l’une des manières dont les Autochtones transmettaient leurs connaissances et leur sagesse à propos de la Terre.

Poster

Télécharger cette image sous forme d’affiche PDF (anglaise seulement)
(Affiche conçue en 2011-2012 par la classe d’Audrey Guiboche* dans le cadre du cours d’histoire et de géographie, HBOIERC, Kinosao Sipi - Norway House Cree Nation*, Manitoba)

Télécharge et lis Claire et son grand-père PDF pour en savoir plus sur la façon dont les Autochtones étaient reliés à la terre et à ses ressources, y compris à ses minéraux et à ses métaux.

 

Explore ce filon!

Affaires autochtones et Développement du Nord Canada — Carrefour Jeunesse

Dessin d’un inukshuk à colorier PDF

Jeu de mémoire des minéraux* – Un jeu de mémoire classique sur le thème des roches et minéraux. Les instructions sont simples : retourne deux cartes et vois si tu as trouvé une paire de roches semblables. Si les images sont les mêmes, la paire va disparaître et tu pourras voir une partie de l’image qui se cache sous les cartes. Si les cartes sont différentes, souviens-toi de ce que tu as vu et essaye d’en retourner deux autres. Ce n’est pas aussi simple que cela en a l’air!

Jeu de l’Île de la Tortue – Choisis un guide qui t’aidera lors de ta visite de l’Île de la Tortue.

 

* Cet hyperlien conduit à une page en anglais seulement.

haut de page