Foire aux questions

Bons soins. Bon moment. Bon endroit.
 

Foire aux questions


  1. 1. Pourquoi procède-t-on à ces modifications?

    Les familles manitobaines méritent d'avoir accès à des soins appropriés, au bon moment et au bon endroit. C'est la raison pour laquelle le gouvernement du Manitoba et les offices régionaux de la santé procèdent à d'importantes modifications qui amélioreront la prestation des services de soins de santé au Manitoba.

  2. 2. Quel est le but d'un organisme provincial de services de santé?

    La Régie des services de soin commun du Manitoba est créée pour fournir aux offices régionaux de la santé des services centralisés de soutien clinique et à l'exploitation. Les modifications permettront de faire en sorte que les soins soient mieux coordonnés pour les Manitobains, et que l'expertise clinique soit offerte à l'échelle de la province.

    Les modifications entraîneront une réduction des dédoublements tout en veillant à ce que chaque région soit en mesure d'offrir des services de soins de santé conformément à l'orientation fournie par le plan provincial relatif aux services cliniques, un type de plan qui existe dans d'autres provinces et qui est essentiel à la planification efficace du système de soins de santé. Elles permettront également de veiller à ce que les services fournis de manière centralisée soient uniformes dans l'ensemble de la province.

  3. 3. Combien cela coûtera-t-il?

    Une planification détaillée est en cours et se poursuivra pendant les prochains mois, notamment la planification des coûts associés à la création de l'organisme provincial de services de santé et à la réduction de la portée de l'Office régional de la santé de Winnipeg. Ces modifications devraient être financées au moyen de budgets existants. Nous communiquerons plus de renseignements à mesure que les travaux se poursuivront.

  4. 4. À qui la Régie des services de soin commun du Manitoba fera-t-elle rapport?

    La Régie des services de soin commun du Manitoba sera exploitée par un conseil d'administration composé de représentants de Winnipeg et des régions rurales et du nord du Manitoba. Le ministère de la Santé, des Aînés et de la Vie active demeurera à la tête de l'élaboration de politiques, du financement et de la supervision de la performance, ainsi que de la surveillance et de la responsabilité des régions et de l'organisme provincial de services de santé.

  5. 5. Combien de personnes seront employées par la Régie des services de soin commun du Manitoba?

    La planification détaillée est en cours et se poursuivra pendant les prochains mois. Nous communiquerons plus de renseignements à mesure que les travaux se poursuivront et que les détails de transition seront finalisés.

  6. 6. Je travaille au ministère de la Santé, des Aînés et de la Vie active ou dans un office régional de la santé. De quelle façon mon emploi sera-t-il touché? Devrai-je déménager pour conserver mon emploi?

    La planification détaillée est en cours et se poursuivra pendant les prochains mois. À mesure que les travaux progresseront, nous collaborerons avec le personnel et les syndicats pour élaborer des plans relatifs à la dotation et aux répercussions des modifications prévues.

  7. 7. Où sera située la Régie des services de soin commun du Manitoba? Est-ce que tous les emplois seront centralisés à Winnipeg?

    On prévoit que l'emplacement central du nouvel organisme sera à Winnipeg. Toutefois, nous nous engageons à faire en sorte qu'autant de fonctions que possible au sein de l'organisme demeurent dans les collectivités rurales, le personnel pouvant travailler à distance tout en faisant rapport à un organisme central.

    La planification détaillée est en cours et se poursuivra pendant les prochains mois. Nous communiquerons plus de renseignements à mesure que les travaux se poursuivront et que les détails seront finalisés.

  8. 8. Est-ce que de nouveaux postes seront créés?

    La planification détaillée est en cours et se poursuivra pendant les prochains mois. Nous communiquerons plus de renseignements à mesure que les travaux se poursuivront et que les détails seront finalisés.

  9. 9. Est-ce que ces modifications ne créent pas un niveau de bureaucratie additionnel?

    L'organisme provincial de services de santé réduira les dédoublements tout en veillant à ce que chaque région soit capable d'accéder au soutien dont elle a besoin pour fournir les services de soins de santé. La Régie des services de soin commun du Manitoba réadaptera l'entité juridique existante de Diagnostic Services Manitoba, ce qui signifie qu'il n'y aura pas d'augmentation nette du nombre d'organismes dans le système de soins de santé. Elle veillera également à ce que les services fournis de manière centralisée soient coordonnés et uniformes. La planification sera axée sur le patient, et mènera à une réduction des dédoublements de services.

  10. 10. Envisagez-vous des pertes d'emplois? Combien?

    Nous savons que ces travaux permettront de réduire les dédoublements au sein des offices régionaux de la santé et du ministère; toutefois, cette information n'est pas encore finalisée puisque la planification est toujours en cours. À mesure que les travaux se poursuivront, nous collaborerons avec le personnel et les syndicats pour élaborer des plans relatifs à la dotation.

  11. 11. Pourquoi retirez-vous des ressources à l'Office régional de la santé de Winnipeg pendant une période de transformation importante?

    Le gouvernement du Manitoba cherche des façons de renforcer le système de soins de santé et de veiller à ce que celui-ci fonctionne de manière efficiente, soit axé sur les patients et soit durable à long terme. La création de la Régie des services de soin commun du Manitoba appuiera les travaux de l'Office régional de la santé de Winnipeg, lequel pourra se concentrer exclusivement sur la mise en oeuvre de son plan d'amélioration des services.

  12. 12. Est-ce que la centralisation des services entraînera des économies?

    L'organisme provincial de services de santé réduira les dédoublements tout en veillant à ce que chaque région soit capable d'accéder au soutien dont elle a besoin pour fournir les services de soins de santé. KPMG a proposé une structure provinciale qui entraînera des améliorations des coûts et des gains en efficacité dans les services partagés mis en oeuvre, ainsi que des améliorations des coûts d'exploitation issues du regroupement des fonctions de gestion et d'administration. On prévoit que le regroupement des services entraînera des économies à l'échelle de la province.

  13. 13. Quand la Régie des services de soin commun du Manitoba sera-t-elle établie?

    La planification détaillée est en cours et l'organisme devrait entamer ses activités au plus tard au commencement de l'exercice 2018-2019.

  14. 14. Une fois la Régie des services de soin commun du Manitoba établie, quel sera le mandat des régions?

    Les offices régionaux de la santé continueront à fournir des services de soins de santé efficaces, fiables et adaptés dans les collectivités de leurs régions.

  15. 15. Quelle est la relation entre l'organisme provincial de services de santé et le Bureau de gestion de la transformation?

    L'organisme provincial de services de santé permettra une planification et une coordination centralisées et stratégiques de services cliniques qui devraient être gérés à l'échelle provinciale, ainsi que l'élaboration d'un plan provincial de ressources en santé humaine. Le Bureau de gestion de la transformation soutiendra le ministère de la Santé, des Aînés et de la Vie active dans la gestion de la restructuration importante de l'ensemble du système de soins de santé et du modèle de gouvernance du Manitoba.

  16. 16. Qu'en est-il des autres sociétés comme Action cancer Manitoba?

    Action cancer Manitoba est déjà un organisme centralisé et, à l'heure actuelle, on ne prévoit pas ajuster les travaux de cet organisme.

  17. 17. Comment les gens peuvent-ils déterminer à quel hôpital se rendre s'ils ont besoin d'aide?

    En cas de maladie ou de blessure menaçant la vie, il faut composer le 911. Les travailleurs paramédicaux fourniront des soins pendant le transport vers un service d'urgence. Il est aussi possible d'obtenir des soins auprès d'un fournisseur de soins primaires en cas de problèmes de santé moins urgents.

  18. 18. Pourquoi appeler le 911? Est-ce qu'il ne serait pas plus rapide de se rendre à l'hôpital en auto?

    Les ambulances sont bien équipées et les travailleurs paramédicaux sont formés pour fournir des soins de santé vitaux dès qu'ils arrivent, ainsi que pendant le transport; donc, en cas d'urgence, il est toujours mieux d'appeler le 911. Dans le cas de maladies comme des accidents vasculaires cérébraux et des crises cardiaques, ces soins peuvent avoir un effet décisif.

  19. 19. Pour quelles raisons les régions ne recrutent-elles pas plus de médecins et d'autres professionnels de la santé?

    Comme c'est le cas dans beaucoup d'autres provinces, les offices régionaux de la santé du Manitoba font face à plusieurs défis au moment de recruter du personnel médical dans les collectivités rurales. Selon les études, les facteurs contribuant à ces difficultés seraient notamment la charge de travail plus lourde, le nombre de patients étant plus élevé et les patients nécessitant plus de soins, la difficulté à prendre congé et à maintenir l'équilibre entre le travail et la vie privée, le nombre inférieur de possibilités de perfectionnement professionnel, l'isolation professionnelle, les possibilités d'emploi limitées pour les conjoints et même l'absence de programmes parascolaires et de services de garde pour les enfants.

    Les régions poursuivent leurs efforts pour recruter et conserver des médecins et d'autres professionnels de la santé dans les collectivités rurales. Toutefois, des modifications doivent être apportées pour fournir des soins sécuritaires et de qualité aux Manitobains des collectivités rurales, tout en utilisant les ressources de la façon la plus efficiente et efficace qui soit.

  20. 20. Les coûts d'ambulance sont élevés dans ma région. Que dois-je faire si je ne peux me permettre d'appeler une ambulance?

    Les coûts pour le transport en ambulance ne sont pas assurés par les provinces, y compris le Manitoba. Ces coûts sont à la charge du patient, que celui-ci soit un résident du Manitoba ou d'ailleurs.

    Une assurance peut couvrir les frais d'ambulance et peut être abordable, même pour les personnes ayant un revenu fixe. En outre, un engagement a été pris pour réduire les frais moyens actuels de 50 % d'ici 2020. Jusqu'à maintenant, les frais moyens sont passés de 500 $ à 425 $, ce qui représente 30 % de l'objectif visant à réduire les frais de moitié.

  21. 21. Pourquoi le gouvernement provincial ferme-t-il des stations de services médicaux d'urgence?

    Certains sites ont de la difficulté à conserver suffisamment de personnel pour offrir des services et plusieurs stations de services médicaux d'urgence rurales sont dotées d'un personnel à temps partiel, ayant recours à du personnel de garde ou sur appel pour fournir des soins à l'extérieur des heures normales. Cette façon de procéder entraîne une hausse des temps de réponse et des coûts, parce que le personnel doit d'abord se rendre à la station et ensuite répondre à l'appel. D'autres sites reçoivent un très faible volume d'appels, ce qui représente une utilisation inefficace des ressources.

    Un examen des services ambulanciers en 2013 a recommandé le déplacement ou la restructuration d'un certain nombre de stations dans le sud du Manitoba. Ces mesures nous permettront de mieux situer les services et de faire correspondre les ressources au nombre réel d'appels afin d'offrir des temps de réponse conforme aux normes.

  22. 22. Est-ce que les fermetures n'accroîtront pas les temps de réponse?

    La dotation en personnel des stations restantes et les nouvelles stations pour leur ouverture en tout temps se traduira par une réponse aux appels d'urgence plus rapide que celle qui est possible en se fiant au personnel de garde ou sur appel.

    Au Manitoba, la norme approuvée pour le temps de réponse est un maximum de 30 minutes pour 90 % de la population, 90 % du temps. En 2015-2016, 95,52 % des appels faits au sud du 53e parallèle pendant le jour et 94,67 % des appels faits pendant la nuit ont eu un temps de réponse conforme à cette norme.

  23. 23. Si les temps de réponse respectent les normes 95 % du temps, pourquoi procède-t-on à des modifications?

    Il reste toujours du travail à faire pour améliorer les services. Certaines stations ne sont ouvertes qu'à temps partiel, ce qui signifie que le personnel n'est à la station d'ambulance qu'une partie du temps. Ainsi, si un appel est reçu à l'extérieur des heures normales, le personnel de garde ou en disponibilité doit se rendre à la station avant de répondre à l'appel. Cette façon de procéder entraîne une hausse des temps de réponse et des coûts et ne constitue par un moyen efficace de fournir les services.

  24. 24. Est-ce que le gouvernement provincial devra embaucher plus de travailleurs paramédicaux pour offrir des services en tout temps?

    La planification est en cours et elle se poursuivre au cours des prochaines mois pour veiller à ce que tous les besoins en matière de dotation en personnel soient cernés et planifiés.

    Le gouvernement provincial investit déjà plus de 1,7 million de dollars pour rehausser la dotation en personnel paramédical dans trois offices régionaux de la santé. Les 29,2 nouveaux postes équivalents temps plein de travailleurs paramédicaux en soins primaires seront situés à Arborg, Ashern, Glenboro, Waterhen, Gladstone et Kinosota, Carman et Morris. Quatre postes ont déjà été comblés par des candidats hautement qualifiés et le recrutement pour les postes restants doit commencer immédiatement.

  25. 25. Que se passe-t-il si l'ambulance la plus rapprochée de ma collectivité répond déjà à un appel? Est-ce que le temps de réponse ne sera pas accru si elle doit partir de plus loin pour venir me chercher?

    Lorsqu'une ambulance répond à un appel, les ressources sont déplacées pour veiller à ce que l'ambulance puisse répondre rapidement, au besoin. Par exemple, la collectivité A et la collectivité B ont toutes deux une station d'ambulance. Lorsqu'une ambulance de la collectivité B répond à un appel, l'ambulance de la collectivité A peut être envoyée à un endroit qui se trouve entre les deux collectivités. Cela permet de desservir les deux collectivités lorsqu'il faut répondre à un deuxième appel. Cette manière de procéder est déjà utilisée dans les régions rurales du Manitoba pour veiller à ce que les personnes qui en ont le plus besoin aient accès au service. C'est ce qu'on appelle une « répartition flexible ».

  26. 26. Quand procédera-t-on aux modifications?

    Les modifications seront mises en oeuvre au cours des prochaines années. Cela nous donnera le temps de veiller à ce que les nouvelles stations soient construites et que les services en tout temps soient en place avant la fermeture des stations visées.

  27. 27. Je suis un travailleur paramédical. Qu'est-ce que les modifications signifient pour mon emploi?

    La planification détaillée est en cours et se poursuivra pendant les prochains mois. À mesure que les travaux progresseront, nous collaborerons avec le personnel et les syndicats pour élaborer des plans relatifs à la dotation et aux répercussions des modifications prévues. Nous communiquerons plus de renseignements à mesure que les travaux se poursuivront et que les détails de la transition seront finalisés.

  28. 28. Je suis un travailleur paramédical et je fais souvent des quarts de travail de garde ou sur appel. Quelles seront les incidences des modifications sur mon travail?

    La planification détaillée est en cours et se poursuivra pendant les prochains mois. À mesure que les travaux progresseront, nous collaborerons avec le personnel et les syndicats pour élaborer des plans relatifs à la dotation et aux répercussions des modifications prévues. Nous communiquerons plus de renseignements à mesure que les travaux se poursuivront et que les détails de la transition seront finalisés.

  29. 29. Ne sera-t-il pas plus rapide de conduire moi-même ma voiture jusqu'à l'hôpital le plus proche?

    Les travailleurs paramédicaux offrent un niveau élevé de soins à partir du moment où ils arrivent chez un patient et jusqu'à ce qu'ils soient rendus à un établissement de soins de santé. Le moyen le plus rapide d'obtenir de l'aide en cas d'urgence médicale est de composer le 911. Dans les collectivités privées du service 911, on trouve une liste des numéros d'appel des secours au début de l'annuaire téléphonique local.