Investissements dans les services médicaux d’urgence

Right Care. Right Time. Right Place.
 

Investissements dans les services médicaux d'urgence

Les travailleurs paramédicaux procurent des soins préhospitaliers aux personnes malades ou blessées. Ces soins comprennent les évaluations médicales, les traitements et les services de transport aux établissements de soins de santé de manière sécuritaire et en temps utile. Les travailleurs paramédicaux fournissent un haut niveau de soins dès le moment auquel ils atteignent un patient, et ce, jusqu'à l'arrivée de ce dernier à un établissement de soins de santé. En 2015-2016, plus de 110 000 appels de service ont été faits au Manitoba.

Les plans pour transformer les services médicaux d'urgence comprennent la mise en oeuvre de recommandations issues de l'examen des services médicaux d'urgence réalisé en 2013. L'examen a donné lieu à une recommandation de norme quant au temps de réponse à l'échelle de la province, soit un maximum de 30 minutes pour 90 % de la population, 90 % du temps. En 2015-2016, 95,52 % des appels faits au sud du 53e parallèle pendant le jour et 94,67 % des appels faits pendant la nuit ont eu un temps de réponse conforme à cette norme.

C'est une bonne nouvelle, mais il reste encore beaucoup de travail à faire. Certains emplacements ont de la difficulté à conserver suffisamment de personnel pour fournir les services et beaucoup de stations rurales sont dotées de personnel à temps partiel, ayant recours à du personnel de garde ou sur appel pour fournir les soins à l'extérieur des heures normales. Cette manière de procéder entraîne une hausse des temps de réponse et des coûts, puisque le personnel doit d'abord se rendre à la station et ensuite répondre à l'appel. D'autres sites reçoivent un très faible volume d'appels, ce qui représente une utilisation inefficiente des ressources.

Les Manitobains méritent d'avoir des services ambulanciers prévisibles et fiables dans l'ensemble de la province. L'examen de 2013 a recommandé le déplacement ou la restructuration d'un certain nombre de stations un peu partout au Manitoba (au sud du 53e parallèle). Ces mesures nous permettront de mieux situer les services et de faire correspondre les ressources au nombre réel d'appels afin d'offrir des temps de réponse conformes aux normes.




Répartition flexible

Lorsqu'une ambulance est de garde, les ressources peuvent être déplacées pour que l'ambulance puisse procéder à une intervention rapide, le cas échéant. Cette manière de procéder est souvent utilisée dans les régions rurales du Manitoba pour veiller à ce que les personnes qui en ont le plus besoin aient accès au service. C'est ce qu'on appelle une « répartition flexible ».

La collectivité A et la collectivité B ont toutes deux des stations d'ambulance.

La collectivité A et la collectivité B ont toutes deux des stations d'ambulance.


Lorque l'ambulance de la collectivité B répond à un appel.

Lorque l'ambulance de la collectivité B répond à un appel.


Flexible Displatch Graphic Showing The ambulance from Community A is sent to a point in between the two communities.

L'ambulance de la collectivité A est envoyée à un endroit se trouvant entre les deux collectivités.


This ensures that both communities have ambulance coverage in case a second call is received.

Cela permet de servir les deux collectivités dans l'éventualité où un deuxième appel est reçu.




Cartes

La première carte montre le nombre actuel de stations de services médicaux d'urgence dans le sud du Manitoba et leur emplacement, ainsi que le pourcentage de temps pendant lequel chaque station peut répondre aux appels.


Catchment Legend

La deuxième carte indique le nombre futur de stations de services médicaux d'urgence dans le sud du Manitoba et leur emplacement. Veuillez noter que toutes les stations seront ouvertes en tout temps.



Catchment Legend

Les deux cartes indiquent les régions que chaque station sert, ainsi que les temps de réponse de chaque station.