Novel Coronavirus COVID-19
 

La COVID-19 et les animaux


À l’échelle mondiale, seul un petit nombre d’animaux de compagnie, dont des chats et des chiens, ont été infectés par le virus de la COVID-19. Les infections semblent être liées à un contact étroit avec des personnes qui ont obtenu un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19. D’après le peu de renseignements disponibles à ce jour, le risque de transmission de la COVID-19 de l’animal à l’humain est considéré comme faible.

FAQ sur les animaux


Il n’existe actuellement aucune preuve suggérant que les animaux de compagnie infectés par les humains jouent un rôle dans la propagation de la COVID-19.

La COVID-19 se propage surtout par un contact étroit (à moins de deux mètres ou de six pieds) à des gouttelettes respiratoires qu’une personne infectée expulse lorsqu’elle éternue, tousse, crache, respire fort, chante ou parle. La COVID-19 peut aussi se transmettre lorsque l’on porte sa main à sa bouche, à son nez ou à ses yeux après avoir touché une surface ou un objet contaminé par le virus. Les surfaces lisses (non poreuses), comme les comptoirs ou les poignées de porte, sont plus susceptibles de transmettre les virus que les matériaux poreux (p. ex., fourrure d’animaux de compagnie).

Toutefois, puisque les animaux peuvent transmettre d’autres maladies aux humains, et vice-versa, il est toujours bon de :

  • se laver les mains avant et après avoir interagi avec des animaux;
  • s’assurer que son animal de compagnie est propre et que sa fourrure est peignée pour éviter les amas de poils;
  • nettoyer régulièrement les bols de nourriture et d’eau de son animal de compagnie ainsi que les matériaux sur lesquels il dort;
  • retirer et remplacer les jouets sales ou endommagés.

Il n’existe aucun exemple confirmé de transmission de virus à la suite d’un contact avec les poils ou la peau d’animaux de compagnie. Par conséquent, il n’est pas recommandé de nettoyer la fourrure ou les pattes de son animal de compagnie à l’aide de désinfectants ou de lingettes désinfectantes à base d’alcool pour éviter la transmission de la COVID-19, car ces produits peuvent s’avérer nocifs.


Bien qu’un certain nombre d’enfants et de nourrissons aient attrapé la COVID-19, les adultes constituent la plupart des cas connus à ce jour. Cet énoncé s’applique autant au Canada que dans d’autres pays ayant signalé une transmission généralisée de la COVID-19.

Il reste encore beaucoup à apprendre sur les effets de la COVID-19 chez les enfants. Jusqu’à présent, nous savons que les enfants sont moins susceptibles que les adultes de transmettre ou de contracter la COVID-19. Selon les données du Manitoba du 12 mars au 1er juillet 2020, les enfants (19 ans et moins) constituaient environ cinq pour cent de tous les cas de COVID-19.

Bien qu’un grand nombre d’enfants ne présentent que des symptômes légers, certains semblent plus vulnérables à la COVID-19.

Les personnes à risque élevé peuvent présenter des symptômes plus graves. Les groupes à risque élevé comprennent :

  • les enfants de moins d’un an;
  • les personnes atteintes d’une maladie chronique (p. ex., diabète ou affections pulmonaires chroniques);
  • les personnes ayant un système immunitaire affaibli (p. ex., personnes cancéreuses ou receveurs de greffe).

Il est peu probable que vous contractiez la COVID-19 en caressant votre animal de compagnie ou en jouant avec lui. Bien que nous sachions que la fourrure et le poil peuvent transporter certains champignons et bactéries, aucun exemple de transmission de virus, y compris la COVID-19, par contact avec les poils ou la peau d’animaux n’a été répertorié.

Bien que le risque d’infection ou de propagation de la COVID-19 après un contact avec les colliers, les laisses ou les transporteurs d’animaux de compagnie semble également faible, il est toujours bon d’assurer la propreté de ces articles.


Désignez une autre personne de votre ménage, un voisin ou un ami qui est en mesure de prendre soin de votre animal de compagnie si vous contractez la COVID-19. Assurez-vous de préparer une trousse d’urgence contenant au moins deux semaines de nourriture pour votre animal de compagnie et tous les médicaments nécessaires. Consultez votre vétérinaire pour obtenir de plus amples renseignements sur la façon de préparer une trousse d’urgence.


Communiquez avec votre vétérinaire avant d’amener votre animal de compagnie ou d’assistance à la clinique ou à l’hôpital vétérinaire. Vous devriez lui indiquer ce qui vous préoccupe chez votre animal (p. ex., les symptômes que vous constatez) et l’aviser que votre animal a été exposé à une personne atteinte de la COVID-19. N’amenez pas l’animal dans une clinique ou un hôpital vétérinaire avant d’avoir discuté avec votre vétérinaire, surtout si vous êtes atteint de la COVID-19.

Si votre animal tombe malade, il est peu probable qu’il ait attrapé la COVID-19. La cause de sa maladie est fort probablement différente. De plus, aucune preuve ne suggère que les animaux, y compris les animaux de compagnie, jouent un rôle dans la propagation de la COVID-19.


Vous devez restreindre tout contact avec les animaux de compagnie et les autres animaux pendant que vous avez la COVID-19, tout comme vous devez restreindre vos contacts avec les autres personnes.

Si possible, demandez à un autre membre de votre ménage de s’occuper de vos animaux. Si vous avez un animal d’assistance ou si vous devez prendre soin de vos animaux, portez un couvre-visage en tissu. Ne partagez pas de nourriture avec vos animaux, ne les embrassez pas et ne les serrez pas dans vos bras; lavez-vous les mains avant et après tout contact avec eux. Vous ne devez pas partager les assiettes, les verres, les tasses, les ustensiles, les serviettes ou la literie avec les autres personnes ou les animaux de compagnie de votre ménage. Les chats doivent aussi rester à l’intérieur autant que possible.


Si vous avez contracté la COVID-19 ou une autre maladie transmissible, nous vous conseillons de rester à la maison et de réduire tout contact avec d’autres personnes jusqu’à votre rétablissement. S’il s’agit d’un rendez-vous de routine ou non urgent, envisagez son report jusqu’à ce que votre médecin ou professionnel de la santé conclut que vous n’êtes plus contagieux. Si vous avez contracté la COVID-19 et que vous croyez que votre animal de compagnie ou d’assistance est malade, vous devez demander l’aide de votre vétérinaire afin de déterminer les meilleurs soins pour votre animal de compagnie ou d’assistance, tout en réduisant au minimum les risques de transmission de la COVID-19 à d’autres personnes.

Assurez-vous de communiquer avec votre vétérinaire avant de vous rendre à la clinique ou à l’hôpital vétérinaire pour savoir ce qu’il recommande dans votre situation.


Pour toute question sur la santé de votre animal liée à la COVID-19, communiquez avec votre vétérinaire du Bureau du vétérinaire en chef au 204 794-1591. Vous devriez lui indiquer ce qui vous préoccupe chez votre animal (p. ex., les symptômes que vous constatez) et l’aviser que votre animal a eu un contact étroit avec une personne atteinte de la COVID-19.