Expériences bonnes et mauvaises

Les effets à court terme de la consommation de cannabis comprennent le sentiment de bonheur, la relaxation et le sentiment de bien-être. Les effets ressentis par une personne qui consomme du cannabis peuvent varier en fonction des facteurs suivants : la quantité qu’elle consomme, son mode de consommation (inhalé ou ingéré), son humeur ou son état d’esprit avant qu’elle en consomme, l’environnement où elle se trouve et la variété de cannabis utilisée.

Bien que l’utilisation du cannabis puisse donner lieu à de bonnes expériences, il peut aussi avoir les effets suivants :

  • augmenter le risque de crise cardiaque pendant la première heure après avoir fumé du cannabis;
  • déclencher un épisode psychotique à court terme (paranoïa, hallucinations) ou une crise d’anxiété si consommé à forte dose;
  • nuire à votre capacité de conduire un véhicule ou d’utiliser des machines;
  • peut entraîner des problèmes au niveau de la mémoire et de la prise de décision.

Consultez les directives d’usage de cannabis à faible risque pour en savoir plus sur la façon de réduire les risques.

Consommation excessive et solutions :

Contrairement à ce que l’on croit, il est possible de faire une surdose de cannabis. Ce n’est pas mortel, mais une consommation excessive de cannabis peut être très désagréable et avoir les effets suivants : somnolence, confusion, désorientation, maladresse ou perte de coordination, syncope, étourdissement, douleurs thoraciques, battements cardiaques rapides, lents ou inégaux, crises de panique, perte de contact avec la réalité, paranoïa et convulsions.

Les surdoses sont plus courantes lorsqu’on mange ou boit des produits alimentaires infusés au cannabis, appelés produits comestibles. Étant donné qu’il faut entre 30 minutes et deux heures pour que ces aliments prennent effet, les gens ont tendance à prendre une seconde dose en pensant que la première n’était pas suffisante. Cela peut entraîner une surdose.

C’est pourquoi, même si vous avez déjà utilisé du cannabis, il est important de débuter avec de petites doses et de prendre une pause entre les inhalations ou avant d’en ingérer davantage. Il est recommandé d’attendre au moins quatre heures avant de reprendre des produits comestibles au cannabis pour éviter d’en consommer trop.

Consultez immédiatement un médecin en cas de surdose si vous éprouvez une douleur thoracique, des crises de panique ou des convulsions.

Si vous avez pris trop de cannabis et que les effets sont trop intenses et que vous n’avez pas de douleurs thoraciques, de convulsions ou de perte de contact avec la réalité, assurez-vous de vous trouver dans un endroit sûr et ne conduisez pas de véhicule ou de bicyclette. À mesure que les effets du cannabis s’estomperont, vous devriez commencer à vous sentir moins anxieux et ressentir moins d’inconfort.

En cas de symptômes mineurs, téléphonez au Centre antipoison (1 855 776-4766 ou 1 855 7POISON), Health Links—Info Santé (204 788-8200 ou 1 888 315-9257 sans frais) pour obtenir des conseils 24 heures sur 24.