manitoba

Mines abandonnées et orphelines

Les mines abandonnées et orphelines sont des mines qui ne sont plus exploitées et dont le propriétaire est soit introuvable, soit financièrement incapable ou peu désireux de procéder à la remise en état et à la restauration du site. Bon nombre de sites miniers abandonnés et orphelins ont été aménagés il y a des décennies, avant que les incidences environnementales soient pleinement comprises et que les normes d’exploitation modernes soient élaborées.Certains présentent des risques pour les collectivités, les industries minières et les gouvernements sur les plans de l’environnement, de la santé, de la sécurité et de l’économie.

La remise en état et la restauration des sites miniers s’effectuent comme suit :

  • déterminer et corriger tout danger pour la sécurité;
  • gérer l’élimination des substances potentiellement dangereuses ou toxiques;
  • éliminer la contamination de l’air, du sol et de l’eau;
  • ramener le terrain à un état aussi proche que possible de son état naturel.

La remise en état et la restauration des sites miniers améliorent la vie des gens qui vivent à proximité des mines abandonnées ou orphelines :

  • en gérant les risques pour la santé et la sécurité des personnes et de l’environnement;
  • en offrant un environnement plus esthétique aux résidents, aux visiteurs et aux touristes;
  • en renforçant la viabilité économique de la région par la création d’emplois.
Programme de réhabilitation des sites miniers orphelins et abandonnés

En 2000, le Manitoba a établi le Programme de remise en état des sites miniers abandonnés et orphelins afin de donner suite aux problèmes de sécurité publique et de santé environnementale qui sont associés aux sites miniers abandonnés et orphelins.

En novembre 2019, le programme a été transféré au ministère de la Conservation et du Climat du Manitoba afin de soutenir l’harmonisation des mandats et des politiques alors que le ministère s’efforce de promouvoir un Manitoba plus propre et plus vert.

Le ministère de la Conservation et du Climat est responsable de la remise en état des mines abandonnées et orphelines dans la province, ce qui comprend :

  • tous les sites touchés ou contaminés dont il est propriétaire ou dont il est autrement responsable;
  • tous les sites pour lesquels la partie responsable ne peut être identifiée ou n’a pas les moyens financiers d’entreprendre la restauration.

Le Programme de remise en état des sites miniers abandonnés et orphelins vise à s’attaquer aux problèmes que les sites miniers abandonnés et orphelins suscitent au Manitoba sur le plan de l’environnement et de la sécurité publique. Il permettra en outre de poursuivre les travaux de restauration et de surveillance sur les sites abandonnés et orphelins afin de réduire le risque de non-conformité des gouvernements aux exigences réglementaires fédérales et provinciales.

Le Manitoba est déterminé à faire en sorte que les efforts de restauration avancent à un rythme rapide afin de garantir la croissance économique, la protection de l’environnement et la sécurité humaine sur les anciens sites miniers de la province qui présentent un risque élevé.

En plus du Programme de remise en état des sites miniers abandonnés et orphelins, la Province a consacré des ressources à la restauration d’autres sites contaminés abandonnés et orphelins, notamment les stations-service. Pour obtenir des renseignements généraux sur les sites contaminés au Manitoba, consultez le programme sur les sites contaminés.

Gestion du site minier orphelin et abandonné

Le Manitoba est devenu responsable de la remise en état et du financement de la restauration des sites miniers abandonnés et orphelins en 1992, avant la mise en œuvre des plans de fermeture et des assurances financières prévus par le Règlement sur la fermeture des mines.

Le gouvernement du Manitoba a adopté le Règlement sur la fermeture des mines en 1999. Il prescrit le versement d'une garantie pour couvrir les frais d'une future restauration en cas de passifs environnementaux découlant de l'exploitation d'une mine. Les plans de fermeture des mines et les garanties financières doivent être déposés et approuvés avant qu'un permis soit accordé pour une nouvelle exploitation minière.

Passif au titre des sites contaminés

En 2005, la Province du Manitoba a adopté une politique comptable visant à constater les passifs environnementaux dans les états financiers. La mise en œuvre de la politique sur les passifs environnementaux a été achevée en 2008-2009. Le passif de tous les sites contaminés répertoriés avant le 1er avril 2009 a été imputé au déficit accumulé au 1er avril 2008.

Le 1er avril 2014, la Province a adopté le chapitre SP 3260, publié par le Conseil des normes comptables du secteur public en juin 2010. Le chapitre SP 3260 établit des normes sur la façon de comptabiliser et de présenter un passif associé à la restauration d’un site contaminé. Il s’applique à tous les gouvernements et organismes gouvernementaux qui suivent les normes comptables du secteur public.

Un passif au titre de la restauration d’un site contaminé doit être comptabilisé quand la contamination est déterminée et quand :

  • il existe une norme environnementale;
  • la contamination dépasse la norme environnementale;
  • la Province est directement responsable, accepte la responsabilité ou est susceptible d’être responsable;
  • il est prévu que des avantages économiques futurs seront abandonnés;
  • il est possible de faire une estimation raisonnable du montant.
Programme de remise en état des sites

En 2006, AMEC Consulting a répertorié, situé, visité et évalué 131 sites. Ces sites viennent s’ajouter aux huit sites hautement prioritaires selon la Province. Sur ces 139 sites, 39 sont considérés comme présentant un risque élevé, y compris les huit sites prioritaires établis dans le cadre du Programme de remise en état des sites miniers abandonnés et orphelins, et 100 sont considérés comme présentant un risque faible ou modéré.

À l’heure actuelle, selon le Programme de remise en état des sites miniers abandonnés et orphelins, les 12 sites miniers prioritaires ci-dessous continuent de présenter des risques élevés pour l’environnement et la santé humaine :

  1. Mine Ruttan
  2. Mine Sherridon
  3. Mine du lac Fox
  4. Mine du lac Snow
  5. Mine du lac Lynn (mine Farley)
  6. Mine EL
  7. Mine du lac Gods
  8. Mine Baker Patton
  9. Mine Central West
  10. Mine Betty Shaft
  11. Lac Johnson (lac Johnson Knee)
  12. Mine Sunbeam du lac West Hawk
map

Westhawk Sunbeam (région du lac Wanipigow)

Classification : risque modéré
Emplacement : approximativement 140 km à l’est de Winnipeg, Manitoba
État d’avancement : assainissement

Les travaux d’assainissement encore à faire sur le site de Westhawk Sunbeam ont été reportés à une année ultérieure parce qu’ils ne sont pas critiques pour la sécurité du public. Le site doit être réexaminé afin d’élaborer un plan de remise en état, mais des travaux d’assainissement y sont toujours requis dans un passage et trois tranchées d’exploration. Une quantité importante de déchets de roche et de débris en tous genres, dont de l’équipement minier, du métal et du bois, doit être enlevée. L’évaluation du site a été confiée par contrat en 2021, et les conclusions de l’évaluation faciliteront la planification et les prochaines étapes.

Mine Central

Classification : risque important
Emplacement : approximativement 40 km au sud-est de Bissett, Manitoba
État d’avancement : assainissement

Les travaux ont été retardés en raison d’un manque d’argile, soit 50 000 m3, dans la région. D’autres lieux d’emprunt d’argile ont été repérés, et les coûts, auxquels s’ajoute celui des travaux de conception additionnels ont été estimés à 5 M$ en 2016. L’évaluation du site a été confiée par contrat en 2021, et les conclusions de l’évaluation faciliteront la planification et les prochaines étapes.

Puits Betty (région de West Hawk Lake)

Classification : risque modéré
Emplacement : approximativement 150 km au nord-est de Winnipeg, Manitoba
État d’avancement : assainissement

Des travaux d’assainissement restent à faire au puits Betty. Ils ont été reportés à une année ultérieure parce qu’ils ne sont pas critiques pour la sécurité du public. Les terrains de recouvrement doivent être remplacés, notamment en raison du ramollissement important d’un terrain composite et de l’érosion en bordure du terrain, qui se retrouve périodiquement immergé. On trouve aussi du métal en grande quantité et divers débris qui doivent être enlevés. L’évaluation du site a été confiée par contrat en 2021, et les conclusions de l’évaluation faciliteront la planification et les prochaines étapes.

Lac Gods

Classification : risque important (en raison du danger pour la sécurité de visiteurs occasionnels)
Emplacement : région minière du lac Gods
État d’avancement : les travaux d’assainissement de la mine d’or du lac Gods se sont déroulés de 2008 à 2014. Le site comprend la piste d’atterrissage, réalisée à partir de résidus miniers (et ayant fait l’objet de travaux d’assainissement). La démolition des vieux bâtiments fait partie du travail qui reste à faire, tout comme l’enlèvement de l’équipement et des rebuts d’acier à la centrale électrique de Kanuchewan Falls. Ce site ne requiert pas de traitement des eaux. Bien que certains travaux d’assainissement aient été achevés, l’évaluation du site a été confiée par contrat en 2021, et les conclusions de l’évaluation faciliteront la planification et les prochaines étapes.

Lac Johnson Knee

Classification : risque modéré
Emplacement : approximativement 220 km au sud-est de Thompson, Manitoba
État d’avancement : assainissement

Les travaux d’assainissement encore à faire au lac Johnson Knee ont été reportés à une année ultérieure parce qu’ils ne sont pas critiques pour la sécurité du public. On y trouve un volume indéterminé de déchets de roche à retirer. Une quantité importante de résidus miniers doit aussi être réhabilitée. De plus, divers débris restent encore à ramasser. L’évaluation du site a été confiée par contrat en 2021, et les conclusions de l’évaluation faciliteront la planification et les prochaines étapes.

Zone de Snow Lake

Classification : risque important, prioritaire (en raison de l’emplacement de la mine et de la possibilité d’assainissement en marge du programme provincial d’assainissement)
Emplacement : directement au nord-est de Snow Lake, Manitoba
État d’avancement : assainissement

La plupart des travaux d’assainissement ont été réalisés avant 2017-2018. Une partie du travail visant un amoncellement de résidus d’arsénopyrite (arsenic) avait été confiée en 2012-2013, mais l’entrepreneur s’est retiré du projet, et les travaux restent à faire. Si le recouvrement définitif des résidus miniers a été réalisé en 2015-2016, les travaux entourant la zone couverte par les résidus et la revégétation de la voie de drainage demeurent incomplets et exigent d’être achevés. L’évaluation du site a été confiée par contrat en 2021, et les conclusions de l’évaluation faciliteront la planification et les prochaines étapes.

Sherridon Mine

Classification: High-Hazard, High Priority (due to proximity of Sherridon community and previous investment in remediation activities, including water treatment)
Location: Approximately 65km NE of Flin Flon, Manitoba
Progress: Remediation

Tailings relocation and neutralization work commenced in September 2009. Camp Lake is adjacent to the mine site, and water flowing from Camp Lake enters Cold Lake, where the community of Sherridon is located. Water quality monitoring has been ongoing during remediation. The tailing relocation and neutralization if being carried out by contractor Tervita and is anticipated to be completed by mid-2021.

Mine Baker Patton

Classification : risque important
Emplacement : approximativement 35 km à l’est de Flin Flon, au Manitoba
État d’avancement : surveillance à long terme

La remise en état de la mine Baker Patton a été réalisée en 2003-2004. Bien que les activités d’assainissement aient été menées à bien, la mine fait l’objet d’une évaluation en 2021. Les conclusions de l’évaluation détermineront les prochaines étapes en vue de garantir la conformité du site aux règlements et exigences.

Mine de Ruttan

Classification : risque important, prioritaire (en raison du risque environnemental, des investissements réalisés et de son accessibilité au public)
Emplacement : approximativement 23 km à l’est de Leaf Rapids, Manitoba
État d’avancement : assainissement

Les travaux d’assainissement portent actuellement sur le recouvrement des résidus miniers. Le site est soumis à un programme de traitement des eaux usées étalé sur 40 ans. Le Manitoba poursuit les travaux d’assainissement conformément aux plans conçus par la firme de consultants KGS. Le recouvrement des résidus miniers en cours est réalisé par Strilkiwski Contracting Ltd et devrait être achevé au milieu de 2022.

Mine de Farley (communément appelée Lynn Lake)

Classification : risque important
Emplacement : directement à l’est de Lynn Lake, au Manitoba.
État d’avancement : surveillance à long terme

La remise en état des résidus miniers de la mine Farley a été lancée en 2012 et achevée en 2013. Le site est ensuite entré dans une phase de surveillance à long terme et de traitement périodique des eaux. Ce dernier est nécessaire et imposé en fonction des résultats de suivi de la qualité de l’eau et des volumes de ruissellement annuels. Une campagne de traitement de l’eau est généralement requise tous les deux ou trois ans, et le prochain traitement devrait avoir lieu en 2012-2022. D’autres mesures d’assainissement ont été identifiées depuis la fin de la remise en état en 2012-2013. L’achèvement de ces activités d’assainissement contribuera à atteindre l’objectif d’éliminer le traitement actif des eaux sur le site.

El Mine

Classification: High-Hazard
Location: Approximately 3km South of Lynn Lake, Manitoba
Progress: Long-Term Monitoring

Remediation work was completed at this site in 2012. Ongoing post-rehabilitation monitoring is required to ensure compliance with Metal Mining Effluent Regulation requirements. Although remediation activities have been completed, El Mine is under contract for assessment in 2021. The findings of the upcoming assessment will determine the appropriate next steps for the site to ensure it is in compliance with all regulations and requirements.

Mine du lac Fox

Classification : risque important, prioritaire
Emplacement : approximativement 45 km au sud-ouest de Lynn Lake, Manitoba
État d’avancement : assainissement

Les travaux de remise en état sont toujours en cours de planification. Le site se trouve le long d’un cours d’eau coulant vers la zone de résidus miniers adjacente. Le gouvernement retient l’eau sur le site de la mine et la traite. La remise en état de ce site empêchera la contamination future de l’eau et les coûts de traitements associés. Les travaux s’étendront probablement sur au moins deux années de construction et viseront principalement à supprimer les sources acidogènes durant la première année. L’évaluation du site a été confiée par contrat en 2021, et les conclusions de l’évaluation faciliteront la planification et les prochaines étapes.