Normes de qualité de l’eau potable du Manitoba

Les normes de qualité de l’eau potable du Manitoba sont décrites dans le Règlement sur les normes de qualité de l’eau potable. Les normes chimiques sont énumérées à l’annexe B du règlement. Des données sommaires sur la qualité de l’eau montrant la conformité aux normes sont disponibles sur le Portail des données sur les systèmes publics d’alimentation en eau. Ces données sont à jour jusqu’à la fin de 2018.

Certains réseaux publics d’alimentation en eau du Manitoba ne respectent pas une ou plusieurs des normes de qualité de l’eau potable. Les risques pour la santé associés aux dépassements des normes sont généralement faibles. Des avis concernant la qualité de l’eau potable sont publiés lorsqu’une évaluation des risques pour la santé publique l’exige. De nombreux réseaux sont en cours de modernisation, ont déjà été modernisés ou planifient une modernisation, et la conformité aux normes augmente régulièrement.

Les dépassements des normes les plus courants concernent les trihalométhanes (THM) et les acides haloacétiques (AHA). Ces éléments se forment lorsqu’on ajoute du chlore dans de l’eau qui contient des niveaux élevés de matière organique d’origine naturelle. Les niveaux de THM et d’AHA peuvent varier considérablement dans l’ensemble du réseau de distribution et au cours de l’année. Les niveaux de THM sont mesurés à la sortie du réseau de distribution, là où ils sont susceptibles d’être les plus élevés. Les niveaux de AHA sont mesurés au point médian du réseau de distribution, là où ils sont susceptibles d’être les plus élevés. Les AHA diminuent naturellement au fil du temps jusqu’à la sortie du réseau de distribution. Les valeurs indicatives pour les THM et les AHA sont fixées à un niveau de précaution. Pour obtenir des renseignements supplémentaires, veuillez consulter la fiche d’information sur les THM et HAA.

Certains petits réseaux d’eau de surface ne sont pas entièrement conformes aux normes relatives aux protozoaires ou à la turbidité. Les raisons de cette non-conformité varient, mais il s’agit généralement d’une filtration ou d’une surveillance inadéquate. Les réseaux à haut risque font l’objet d’une recommandation de faire bouillir l’eau. Certains réseaux sont dotés de filtres qui réduisent le risque, mais qui ne sont pas en mesure de satisfaire pleinement à la norme pour des raisons d’ordre opérationnel. D’autres disposent d’un système de désinfection aux ultraviolets (UV) leur permettant de respecter la norme relative aux protozoaires, mais pas celle relative à la turbidité. Pour la plupart des gens, il pourrait y avoir un risque faible de maladie gastro-intestinale, mais les personnes dont le système immunitaire est affaibli peuvent tomber gravement malades. Pour obtenir des renseignements supplémentaires, reportez-vous aux fiches d’information sur les protozoaires et sur la turbidité (en anglais seulement).

Un faible nombre de réseaux d’alimentation en eau de puits dépassent les niveaux recommandés en raison de la présence de nitrate ou d’oligoéléments d’origine naturelle. Les femmes enceintes ou les femmes qui allaitent et les nourrissons doivent éviter de boire de l’eau à forte teneur en nitrate. Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez les fiches d’information sur l’arsenicle fluorurele nitrate at l’uranium (en anglais seulement).

Avant 2020, la conformité à la norme relative au plomb a été évaluée au moyen d’échantillons recueillis à la station de traitement de l’eau. Lorsqu’on mesure la conformité de cette manière, tous les réseaux publics d’alimentation en eau du Manitoba sont conformes à la norme. En 2020, la norme a été abaissée de 0,010 mg/L à 0,005 mg/L, et le point de conformité a été déplacé au robinet du consommateur. Conservation et Climat Manitoba travaille actuellement avec Santé, Aînés et Vie active Manitoba et les propriétaires de réseaux d’alimentation en eau pour mettre au point des programmes d’analyse de la qualité de l’eau résidentielle visant la détection du plomb. Les nouveaux programmes d’analyse de la qualité de l’eau du robinet seront mis en œuvre progressivement sur plusieurs années. Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez la fiche d’information sur le plomb.

Concernant l’ensemble de ces normes de qualité de l’eau, les utilisateurs peuvent prendre certaines mesures pour réduire leur exposition. Ces mesures sont décrites dans les fiches d’information. Conservation et Climat Manitoba travaille avec Santé, Aînés et Vie active Manitoba et les propriétaires de réseaux d’alimentation en eau pour offrir des renseignements aux utilisateurs des réseaux et améliorer de manière continue les réseaux d’alimentation en eau de la province.